A partir du 1er Mai la consultation chez le généraliste coûtera 25 euros

A partir du lundi 1er mai, la consultation chez un médecin généraliste coûtera 25 euros. Cette augmentation concerne les Medecin prise note consultation sante main 10575324généralistes installés en secteur 1, soit 94% d'entre eux.

 

La consultation des enfants jusqu'à 6 ans passera, elle, à 30 euros. "Cela faisait plus de six ans que le prix de la consultation n'avait pas bougé. En trente ans de carrière, je n'avais jamais vu un blocage tarifaire aussi long", souligne Claude Leicher, président du principal syndicat de généralistes, MG France.

Les syndicats avaient obtenu cette revalorisation de deux euros, l'été dernier, après cinq mois de négociations avec l'assurance-maladie. Mais ils continuent de penser que cette hausse sera insuffisante pour relancer les vocations. "Ce n'est pas la révolution, mais la première étape avant une consultation à 40 euros dans la moyenne des pays européens", estime le président de la Fédaration des médecins de France, Jean-Paul Hamon.

D'autres revalorisations suivront à l'automne

La revalorisation de la consultation chez le généraliste sera suivie à l'automne par d'autres revalorisations, comme l'avis ponctuel de spécialistes (qui passera de 46 à 48 euros, puis à 50 euros en juin 2018) ou l'instauration de consultations complexes à 46 et 60 euros. "Les déserts médicaux s'étendent et ce n'est pas avec une pièce de deux euros qu'on changera la vie des généralistes", a toutefois déclaré Jean-Paul Hamon. Selon l'Ordre des médecins, la France aura perdu un quart de généralistes entre 2007 et 2025.

Le gouvernement a relevé le nombre d'étudiants admis en deuxième année de médecine, et développé plusieurs mesures pour encourager l'installation des médecins dans les zones délaissées, comme une allocation versée aux étudiants qui s'engagent à s'y installer à la fin de leurs études, une aide à l'installation ou le développement des maisons de santé pluridiciplinaires. Marine Le Pen propose un relèvement du numerus clausus en faculté de médecine, tandis qu'Emmanuel Macron veut doubler les maisons de santé d'ici 2022.

 

Le secteur 1

Il correspond au tarif qui sert de base au remboursement de la caisse d'assurance maladie.

Exemple de tarifs en secteur 1 pour un malade dans le parcours de soin

Il sera de 25 euros (Tarifs au 1 er mai 2017) pour un médecin généraliste : la complémentaire santé rembourse la part complémentaire non prise en charge par la sécurité sociale. Seule la somme de 1 Euro correspondant à la part forfaitaire, n'est pas remboursée, sauf dans certaines situations. Pour trouver un médecin exerçant en secteur 1, consulter la caisse d'assurance maladie ou l'assurance complémentaire
 

Droit au dépassement des médecins en secteur 1

Les médecins en secteur 1 peuvent avoir des dépassements d'honoraires, non remboursés par la sécurité sociale. Ce droit au dépassement est proposé lors de certaines exigences du patient, comme la volonté de consulter en dehors des horaires d'ouverture du cabinet.
 

Le Secteur 2, encore appelé « Le secteur conventionné à honoraires libres »

Les tarifs pratiqués par les médecins exerçant en secteur 2, sont libres et fixés par le médecin, avec, selon les exigences de la caisse d'assurance maladie, tact et mesure.
L'assurance complémentaire santé peut prendre en charge, une partie ou la totalité du remboursement, selon son taux de remboursement : 100%, 200%, 300%....

Date de dernière mise à jour : vendredi, 28 Avril 2017

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !