Blog Actu belette TV

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

lien facebookLien twitterLien vers page YoutubeLien vers instagram



 

Capture d e cran 2017 07 21 a 10 32 24

Alerte sur les conditions de travail, députée aide-soignante va vous bouleverser !

A écouter jusqu'au bout... La députée Caroline Fiat (France Insoumise) alerte sur les conditions de travail dégradées des personnels de santé, et interpelle la ministre de la santé. Le 19/07/2017, Assemblée nationale.
Merci à Caroline Fiat !

 

 

Baterie

L'avenir est aux batteries domestiques

Le fabricant de voitures électriques Tesla va construire la plus grande batterie du monde en Australie. De la taille Bateriede plusieurs conteneurs maritimes, elle pourra alimenter une petite ville souvent victime de coupures de courant. Et Tesla n'est pas le seul dans cette course à la plus grosse batterie, d'autres fabricants consacrent aussi des millions en recherche et développement pour améliorer les performances et l'autonomie.

 

Le stockage de l'énergie est un véritable enjeu d'avenir. C'est par là que passe la transition des énergies fossiles vers le renouvelable. Le problème est simple : pour le moment, la production d'électricité s'adapte en temps réel à notre consommation. Pendant la nuit, vous consommez moins, voire pas du tout d'électricité. Pas de problème, on ralentit la centrale nucléaire ou bien la centrale au gaz. Le soir vous rentrez chez vous, tout le monde rallume ses lumières, on augmente la production, et ça, ça se fait à la seconde près, il n’y a jamais ni de pénurie ni de gaspillage.

Maintenant imaginez un monde sans nucléaire, sans pétrole, avec à la place des panneaux solaires et des éoliennes. Quand tout le monde a besoin d'électricité, s’il n’y a pas de vent ou si il n'y a pas de soleil, évidemment, ça ne fonctionne pas. Il faut donc parvenir à stocker l'énergie produite au moment où c'est possible, quand il y a du vent et quand il y a du soleil, et à libérer cette énergie au moment où on a besoin. Il faut pour ça des batteries tampon. Sans stockage, pas d'énergie renouvelable à grande échelle, c'est pour ça que c'est un vrai enjeu d'avenir, qui se prépare dès aujourd'hui. Michaël De Koster, responsable de l'innovation stockage d'énergie au centre de recherche d'Engie Electrabel, l'assure : "Dans le monde de demain, il faudra beaucoup de batteries."

"Il faudra un minimum de stockage, et plus de stockage qu'on a aujourd'hui, pour pouvoir développer plus massivement les énergies renouvelables. Et donc on voit, c'est déjà le cas en Allemagne, que les batteries sont une solution pour stocker localement et consommer à d'autres moments cette énergie produite", ajoute-t-il.

 

Une batterie dans le garage... ou livrée à domicile

A l'avenir, on pourrait imaginer que les habitations serait équipées d'une éolienne dont l'énergie serait stockée dans une batterie située à la cave ou dans le garage.  Dans un futur plus lointain, des camions-batterie pourraient même venir directement chez les particuliers, comme les livreurs de mazout aujourd'hui. Sans oublier les batteries déjà chargées qu'on achèterait au supermarché comme on le fait avec une bonbonne de gaz quand on va à la pompe à essence

Il y a aussi des débouchés à plus grande échelle : des grosses batteries-containers pour alimenter l'ensemble du réseau électrique. Un test est en court  en Belgique, à la centrale de Drogenbos, où plusieurs containers-batteries ont été installés.

Les villages reculés sur le continent africain pourraient eux aussi en bénéficier. Pour le moment, ils ne peuvent pas être autonomes simplement avec des panneaux solaires, puisque le soir il n'y a pas de soleil. Mais si les villageois avaient une grosse batterie, il pourraient être autonomes. Plus besoin d'être relié physiquement au réseau électrique terrestre, un réseau dont on pourrait d'ailleurs imaginer un jour se passer, y compris chez nous. Il pourrait ne plus n'y avoir que des micro réseaux locaux. C'est clair, le jour où les batteries seront plus efficaces et moins chères, ce qui n'est pas encore le cas aujourd'hui, elles devraient modifier considérablement le secteur énergétique.

De là à imaginer un monde sans nucléaire... pourquoi pas ? "Si on se projette à 30 ans, donc vraiment à un monde qu'on envisage autrement avec beaucoup plus d'énergies renouvelables, on voit qu'effectivement techniquement, on aura des solutions qui permettront d'augmenter considérablement la proportion des énergies renouvelables. Tout en garantissant avec d'autres moyens l'équilibrage du réseau", assure Michaël De Koster.

D'ici là, il y a encore quand même un sérieux travail de recherche à effecteur. Pour le moment les constructeurs de voitures électriques sont à la pointe. Ce sont eux qui tirent le développement. Parce qu'à court terme, les débouchés principaux pour les batteries, c’est la mobilité, notamment les voitures électriques.

 

Voir vidéo de RTBF la premier duré 4min

source :

Lire la suite

Detection d etranges signaux radio en provenance d une etoile proche

Détection d'"étranges" signaux radio en provenance d'une étoile proche

Les scientifiques avancent trois explications quant à ces signaux : une éruption de type solaire, des émissions provenant d'un autre objet dans le champ d'observation ou l'explosion d'un satellite de l'étoile circulant sur une orbite très éloignée.

Des astronomes américains ont détecté "d'étranges" signaux radio dont ils cherchent à expliquer la nature et qui proviennent d'une étoile parmi les plus proches de la Terre, à seulement onze années-lumière.

D'étranges signaux radio. Ces émissions "très étranges" paraissent uniques pour une étoile de type "naine rouge", relèvent les scientifiques de l'observatoire Arecibo à Porto Rico dans un post de blog (en anglais), soulignant que des observations d'étoiles similaires dans le voisinage n'ont pas permis de capter des signaux similaires.

Des signaux spécifiques à l'étoile Ross 128. En avril et mai dernier, ces scientifiques ont enregistré des signaux venant de plusieurs étoiles dans le même voisinage, dont Gliese 436, Ross 128, Wolf 359 et HD 95735. Après avoir analysé ces données, ils ont constaté que l'étoile Ross 128 avaient émis des signaux radio étranges. "Nous avons réalisé que ces signaux étaient très étranges dans la séquence de dix minutes durant laquelle nous les avons captés", écrit Abel Mendez, directeur du Laboratoire d'Habitabilité Planétaire à l'université de Porto Rico à Arecibo, ajoutant que leur origine est inconnue.

 

Lire la suite

Img 0457

Pétition contre les 11 vaccins

Img 0458

GRANDE PÉTITION

De 3 à 11 vaccins obligatoires :

Les Français ont-il été vendus comme cobayes à Big Pharma ?

Cliquez sur l'image ci-desous pour voir la video

Video petition

à l’attention
de Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn,
de Monsieur le Premier Ministre, Edouard Philippe,
de Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron,


Madame la Ministre,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Président de la République,

Vous avez décrété mardi 4 juillet 2017 que les 8 vaccins actuellement facultatifs deviendront obligatoires.

Il s’agit bien du programme de vaccination pour les nouveau-nés !?

C’est-à-dire que nos nourrissons recevront 11 vaccins obligatoires (contre 3 actuellement). Et c’est sans compter les rappels pour chaque vaccin. Ainsi un bébé recevra entre 25 et 40 injections de cocktails bourrés d’additifs toxiques. Ça fait beaucoup d’agressions pour des petits êtres dont le système immunitaire n’est pas encore rodé.

Aucun pays au monde n’a jamais testé pareille mesure ! Personne ne peut prévoir les conséquences de santé publique.

Des centaines de milliers d’enfants sont concernés, et de nombreux accidents inutiles pourraient avoir lieu du fait de cette situation.

Nous refusons que les laboratoires pharmaceutiques pratiquent cette expérimentation à grande échelle sur la population française.

Voici la position du Conseil Scientifique du Collège National des Médecins Généralistes Enseignants (CNGE) :

« Il n’y a aucun élément scientifique pour attester que cette mesure aboutisse à une meilleure protection, notamment pour les enfants. Il est à craindre que son caractère autoritaire renforce la défiance et la suspicion d’une partie croissante de la population ».

Le résultat est que les parents ont 2 choix :

CHOIX N°1 :

Vacciner vos enfants contre 11 maladies graves. Or c’est un geste médical risqué qui peut déclencher un choc anaphylactique (emballement du système immunitaire) qui augmente le risque de maladies auto-immunes à long terme. Le risque est d’autant plus réel que parmi les 11 vaccins obligatoires se trouve le tristement célèbre Infanrix Hexa.

Pour rappel, l’Infanrix Hexa :

— contient de l’aluminium et du formaldéhyde. Ces deux substances sont dangereuses pour l’humain, et en particulier le nourrisson. Elles peuvent notamment provoquer une grave maladie – la myofasciite à macrophages.

— contient le vaccin contre l’hépatite B peut provoquer la sclérose en plaque (comme vient de le confirmer ce 21 juin 2017 la Cour de Justice Européenne en condamnant Sanofi);

— Enfin (et surtout), l’Infanrix Hexa coûte jusqu’à 7 fois plus que le vaccin qu’il remplace.

CHOIX N°2 :

Laisser vos enfants sans couverture vaccinale, ce qui revient à :

  • S’exposer à des poursuites pénales prévues par la loi. En commettant le délit de « soustraction par un parent à ses obligations légales compromettant la santé […] de son enfant », vous encourez jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende[1].
  • Être menacé d’exclusiondes crèches, écoles, et autres services publics
  • S’exposer à des risques médicaux

Aucun parent ne devrait être mis face un dilemme aussi insupportable.

Pourquoi ne voulez-vous pas considérer les Français comme des adultes en supprimant les obligations vaccinales comme c’est le cas au :

  1. Royaume-Uni
  2. Irlande
  3. Allemagne
  4. Autriche
  5. Pays-Bas
  6. Suède
  7. Danemark
  8. Norvège
  9. Finlande
  10. Islande
  11. Lituanie
  12. Lettonie
  13. Estonie
  14. Suisse
  15. Luxembourg
  16. Espagne
  17. Portugal
  18. Chypre [2]

Nous tous, parents, patients, citoyens et professionnels de santé, nous tournons vers vous, pour vous demander de revenir sur cette mesure brutale d’obligation vaccinale, et de cesser toute répression. Ainsi que de commander des études honnêtes sur le rapport risque/bénéfice des vaccins.

Veuillez agréer Madame la Ministre, Monsieur le Premier Ministre et Monsieur le Président de la République, l’expression de mes salutations respectueuses.

[1] http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/01/07/refus-de-vaccination-des-parents-condamnes-a-de-la-prison-avec-sursis_4843487_1653578.html#mZ1dsSAvBEAeRvIh.99
[2] http://www.eurosurveillance.org/images/dynamic/EE/V17N22/DAncona_tab1.jpg


Signez la grande pétition sur https://petitions.santenatureinnovation.com/crime-contre-les-plantes/ 

Img 0458

 

Nicolas Hulot et le géle douche Ushuaïa

Le ministre Nicolas Hulot

et les embarrassants gels douche Ushuaïa

 

Nicolas Hulot a pu se verser 290.000 euros de salaires en 2013, complété par 66.000 euros de dividendes, selon "le Canard".

Le long CV de Nicolas Hulot a donné des sueurs froides à l'Elysée, rapporte "le Canard enchaîné". Dans son édition à paraître ce mercredi, l'hebdomadaire satirique s'est penché sur les différentes sociétés de l'actuel ministre de la Transition écologique. La Fondation Nicolas Hulot, mais pas seulement.

L'ancien présentateur de l'émission "Ushuaïa" a créé en 1990 une société, Eole Conseil, principalement alimentée par les royalties touchées sur les ventes de shampoings et gels douches de la marque Ushuaïa, qui appartient à TF1. Selon l'hebdomadaire, qui a consulté les comptes annuels :

"En 1992, ce deal juteux lui rapportait déjà 113.000 euros. A partir des années 2000, Eole Conseil a dégagé entre 480.000 et 715.000 euros de chiffre d'affaire par an. Une machine à cash pour l'écolo. Seul salarié, Hulot en possède 99,9% des parts."

Nicolas Hulot a ainsi pu se verser 290.000 euros de salaires en 2013, complété par 66.000 euros de dividendes. Depuis, les montants sont confidentiels. Nicolas Hulot a expliqué au "Canard" :

"Toutes les recettes d'Eole proviennent des produits d'Ushuaïa et de droits d'auteur sur des livres."

La déclaration de patrimoine sera transmise d'ici quinze jours à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

Une fondation et des mécènes

"Le Canard enchaîné" en profite pour rappeler que "60 Millions de consommateurs" a épinglé le mois dernier trois produits de la marque en raison de la présence de colorants allergènes ou d'une substance "soupçonnée d'être un perturbateur endocrinien".

Le journal revient aussi sur les mécènes de la Fondation Nicolas Hulot.

Jusqu'en 2012, EDF a versé 460.000 euros par an, puis 100.000 euros par an. Or, le ministre aura son mot à dire sur l'avenir des centrales nucléaires. 

Veolia a versé 200.000 euros par an entre 2012 et 2017. 

Quant à Vinci, désigné pour construire l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, il a financé la fondation à hauteur de 30.000 euros en 2014 et 2015. Nicolas Hulot a indiqué :

"Tout sera déclaré à la Haute Autorité, c'est elle qui appréciera s'il y a conflit d'intérêts."

 

BeletteBienvenue sur Actu-Belette.com

 

"L'important n'est pas De convaincre mais donner à réfléchir!"

Newslette2Merci de votre fidélité ! Vous êtes + de 390 000 visiteurs à avoir parcouru ce site.

 

 

Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux  :