Mobilisation, manifestation - Blog

  • France Gilets Jaunes : En 2024 ! Un texte d’anticipation, d’espoir et de force…

    Un texte d’anticipation, d’espoir et de force… Demain devient aujourd’hui et depuis le 17 novembre 2018 se construit par les actes, se grave dans nos mémoires par l’expérience accumulée et partagée le monde que nous souhaitons pour nous et les générations futures. Ce texte circule sur les réseaux sociaux, l’auteur en parle ainsi « ce texte […]

    Lire la suite

  • "Loi anti-casseurs" : votre député a-t-il voté "pour" ou "contre" ?

    Comment a voté le député de votre circonscription ? "Tableau des Votes"

    Le texte retournera au Sénat au mois de mars. Les députés ont adopté la très controversée proposition de loi "anti-casseurs", mardi 5 février, par 387 voix "pour", 92 voix "contre", et 74 abstentions. Une proposition initialement défendue par Les Républicains, avant d'être reprise par l'exécutif face aux violences commises en marge des journées de mobilisation des "gilets jaunes", mais jugée liberticide par ses détracteurs.

    Derrière ce score très largement favorable à l'adoption du texte, l'analyse détaillée du scrutin montre que plusieurs groupes parlementaires se sont divisés, à commencer par celui de la majorité. Au sein de La République en marche (LREM), seuls 241 députés ont en effet voté "pour". Et si aucun élu n'est allé jusqu'à voter contre le texte défendu par le gouvernement, 50 se sont abstenus, et 14 n'ont pas pris part au vote.

    Lire la suite

  • Marche pour le climat : la mobilisation des jeunes prend de l’ampleur en Allemagne et en Belgique

    Ils étaient environ 75 000 écoliers et étudiants à défiler dans les rues des villes européennes ces dix derniers jours. Ils quittent les bancs de l’école pour se mobiliser et disent qu’ils seront là jusqu’à ce que le gouvernement ne trouve une solution concrète contre le réchauffement climatique.

    Lire la suite

  • Le Conseil d'Etat refuse de suspendre l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD) lors des manifestations

    Le Conseil d'Etat a rejeté ce vendredi la demande d'interdiction des LBD lors des manifestations. Plusieurs recours avaient été déposés en urgence par des syndicats et des manifestants.

    Lire la suite

  • Les interdictions administratives de manifester validées

    L'Assemblée nationale a donné son feu vert à un point important de la proposition de loi "anticasseurs".

    L'Assemblée a donné son feu vert. Les préfets pourront prononcer des interdictions de manifester, disposition clé de la proposition de loi "anticasseurs", malgré des critiques jusqu'au sein de la majorité. 

    Lire la suite

  • Manifestations à grande échelle pour la cinquième semaine en Serbie

    Pour la cinquième semaine, les manifestations en Serbie contre le président Alexander Vukic se poursuivent contre une politique autoritaire qui est appliquée en première ligne aux forces de l’opposition et au contrôle de la presse.

    Lire la suite

  • Gens du voyage sur les Champs-Élysées

    L’arrestation de l’ancien boxeur Christophe Dettinger, «le gitan de Massy», a rendu folle de rage une partie de la communauté des gens du voyage. Des vidéos circulent sur les réseaux sociaux où l’on voit des individus se réclamant du «peuple gitan» menacer le gouvernement de faire la «révolution» ou des «dégâts» lors de l’acte 9 des Gilets jaunes

    Lire la suite

  • Des gilets jaunes regroupés devant les sièges de médias

    Un important dispositif policier a été déployé devant le bâtiment de BFMTV, puis de France Télévisions.

    Plus de 300 gilets jaunes se rassemblent ce samedi matin devant l'entrée principale du bâtiment qui habite le siège de la chaîne d'information en continu BFMTV, a pu constater L'Express dont les bureaux sont situés dans le même bâtiment. 

    Au jour de l'acte 7 de la mobilisation des gilets jaunes, ce samedi vers 12h30, ils ont commencé à se rassembler par dizaines dans le XVe arrondissement de Paris, près de la station de métro Balard, répondant à un appel diffusé sur Facebook. 

    Lire la suite

  • Non au projet minier industriel guyanais Montagne d'Or !

    La compagnie Montagne d’Or est portée par le consortium des multinationales russe Nordgold et canadienne Colombus Gold.

    Les multinationales souhaitent s’établir en forêt amazonienne guyanaise, entre deux réserves biologiques intégrales, et y creuser une fosse gigantesque.

    Le projet porté par la compagnie prévoit un déboisement total de 1513 hectares dont une déforestation de forêts primaires, à forte valeur écologique, de 575 hectares, sur un site où plus de 2000 espèces végétales et animales dont 127 protégées ont été inventoriées.

    Selon l’opérateur, pour extraire l’or, 57 000 tonnes d’explosifs, 46 500 tonnes de cyanure et 195 millions de litres de fuel seront nécessaires pour les 12 ans de durée de vie du projet. Le risque encouru par la forêt amazonienne de Guyane serait considérable.

    Ce projet inutile et imposé est un mirage économique et représente une impasse pour l’avenir de la Guyane et de ses habitants.

    Petition non au projet minier montagne d'or

    Lire la suite

  • Les agriculteurs poursuivent le blocage des raffineries et dépôts de carburants ce lundi

    Les agriculteurs poursuivent le blocage des raffineries et dépôts de carburants ce lundi

    Lire la suite

  • Un point sur les mobilisations en France. #Luttes

    La mobilisation ne faiblit pas à Air France

    Alors que la mobilisation s’inscrit dans la durée, la direction d’Air France commence juste à vouloir négocier. Cet entêtement a déjà fait perdre 100 millions d’euros à Air France : quelle cohérence y-a-t-il à préférer dilapider des centaines de millions d’euros en conflit social plutôt que de reconniatre qu’après 6 année de blocage, la demande des salarié-es est légitime.
    L’intersyndicale reste determinée à poursuivre le combat jusqu’à l’obtention d’une augmentation de 6% des grilles de salaires pour l’ensemble du personnel.
    L’intersyndicale, qui regroupe 11 organisations représentant l’ensemble des métiers présents à Air France, appelle à 4 nouvelles journées de grève les 17, 18, 23 et 24 avril !

    Aux Finances publiques aussi on se mobilise

    Lire la suite

  • Facs en Luttes : la carte !

    Après la mise sous tutelle de Toulouse le Mirail déclarée ingouvernable par le ministère et finalement autogérée par son Assemblée Générale, la mobilisation du 22 mars a vu 15 facs bloquées. Suite à l’attaque d’extrême-droite sous l’égide du doyen de la fac de droit Philippe Pétel, l’indignation et la solidarité qui s’ensuit voit les AG grossir et se multiplier dans toutes les facs du pays. Le 3 avril, pour le début de la grève perlée des cheminot-es, c’est plus de 20 facs qui sont bloquées et occupées, de façon reconductible pour une grande partie d’entre elles.

    Paris qui se faisait attendre dans la mobilisation se réveille cette semaine, suite notamment aux évènements de Nanterre. Le 10 avril, date de mobilisation spécifique aux questions étudiantes est une franche réussite, on dépasse les 30 universités bloquées ou occupées.
    Ce sont au total les étudiant-es de plus d’une cinquantaine de campus qui sont mobilisé-es dans toute la France contre le plan Vidal, la sélection à l’université et toutes les régressions qui y sont liées !

    Lire la suite

  • Proposition de loi ! qui pourrait anéantir le droit de grève

    ALERTE ROUGE

    Un groupe de députés LR ont passé aujourd'hui une proposition de loi qui pourrait anéantir le droit de grève dans ce pays. 3 articles particulièrement dangereux.
    - L'article 1 restreint les motifs de grève. Une grève ou, par exemple des cheminots défendrait le service public, ou encore une grève ou des professeurs remettraient en cause la sélection des étudiants sur dossier seraient qualifiée de "grève politique". La grève serait illégale et ceux qui la feraient seraient licenciés pour faute lourde. C'est ce que Margaret Tatcher a appliqué en 1980 contre les mineurs !

     

    Lire la suite

  • Fonctionnaires. Sept syndicats sur neuf appellent à la grève le 22 mars

    Sept syndicats de fonctionnaires sur neuf appellent à une « journée de mobilisation » le 22 mars. Ils veulent notamment protester contre les annonces du gouvernement sur la réforme de la fonction publique.

    Sept syndicats de fonctionnaires appellent à une « journée de mobilisation » le 22 mars, a-t-on appris à l'issue d'une réunion entre les neuf syndicats représentatifs, pour protester notamment contre les annonces du gouvernement sur la réforme de la fonction publique.

    « Sept fédérations sur neuf appellent à la grève et à la mobilisation pour le 22 mars », a déclaré Christian Grolier (FO). Il s'agit, outre FO, de la CGT, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FP.

    Le 10 octobre, plusieurs centaines de milliers de fonctionnaires étaient descendus dans la rue à l'appel de l'ensemble des organisations de la fonction publique, une première depuis 10 ans.

    Lire la suite