Capture d e cran 2017 09 21 a 18 10 41

Réforme du Code du travail , le point sur les mobilisations

Nouvelle mobilisation contre la réforme du Code du travail ce jeudi 21 septembre.

PARIS

Cet après-midi à la manifestation de Paris et de Nantes notamment. Dans la capitale, les syndicats ont compté 55 000 manifestants, la police 16 000.

 

"On ne peut pas imposer de force à un grand peuple quelque chose dont il ne veut pas", a déclaré le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, présent dans le cortège des manifestants contre la réforme du Code du travail, à Paris.


Jean-Luc Mélenchon

Le fondateur du NPA, présent dans le cortège parisien, a mis en garde le président de la République :

Le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, se trouve dans la manifestation contre la réforme du Code du travail à Paris : "La bataille ne fait que commencer. Chacun prend conscience que, contrairement à ce que raconte le gouvernement, c'est un recul social pour tout le monde."


Pierre Laurent

MARSEILLE

Ils sont plusieurs milliers de manifestants rassemblés sur la Canebière à Marseille. France 2 fait le point sur la mobilisation contre la réforme du Code du travail, à Marseille, ce matin. 

La police a compté 4 500 manifestants, la CGT 50 000 personnes


Code du travail : quelle mobilisation à Marseille ?

TOURS

4500 personnes à #Tours selon les organisateurs, manif d'envergure pour la ville mais assez clairsemée. #LoiTravail#Manif21sept

Tour21sept

CHERBOURG

Les organisations syndicales ont annoncé 2500 personnes, la police en a comptabilisé 1200

Cherbourg21

Un lycée bloqué

À Coutances, le lycée Lebrun a été bloqué dans la matinée. Selon nos confrères de la Manche Libre, 250 manifestants ont défilé à la mi-journée.

À Saint-Lô, environ 200 manifestants se sont rassemblés place de l'Hôtel de Ville, sans défiler.

BORDEAUX

La CGT en tête de cortège annonçait 6000. Au milieu, on penchait plutôt pour 3000. Et la Police comptait, re-comptait, attendant la fin de journée pour trancher.

LILLE

Près de 5 000 personnes défile ce jeudi dans les rues de Lille.

Capture d e cran 2017 09 21 a 18 10 41

Credit photo: Pierre LE MASSON

TF1 le13h

Plus de 2 000 CRS se rendent indisponibles pour protester contre la fiscalisation de leur indemnité d'éloignement

Ils sont en colère. 2 100 CRS se sont rendus indisponibles pour leur vacation, jeudi 21 septembre, afin de protester contre la fiscalisation de leur indemnité d'éloignement, a déclaré Grégory Joron, secrétaire national du syndicat Unité SGP Police FO, contacté par franceinfo. Sur les 13 200 CRS, répartis en 60 compagnies  de service général, dites "compagnies maintien de l'ordre", 50 devaient être mobilisées jeudi, selon le syndicat, qui estime qu'entre 35 et 40 compagnies sont touchées par ce mouvement. La plupart des CRS ont consulté leur médecin pour obtenir un arrêt maladie, car ils n'ont pas le droit de grève.

"Il y a un ras le bol général du manque de reconnaissance. En moyenne, les CRS sont 180 jours en déplacement. Pour compenser l'absence temporaire du domicile, une somme de 39 euros par jour est versée. En 2016, il y a eu une revalorisation : elle était de 30 euros auparavant. Cette année, le gouvernement a souhaité fiscaliser cette indemnité", explique à franceinfo Didier Mangione, secrétaire régional de l'Unité SGP Police FO à Lyon. "Les agents sont déjà très solicités depuis l'attentat à Charlie Hebdo et le plan vigipirate, ajoute le syndicaliste. Ils dépassent souvent les 200 jours de déplacement. Ils sont hyper crevés".

Une réunion au ministère de l'Intérieur vendredi

"Cela fait des semaines que l'on attend des réponses sur cette fiscalisation, assure Didier Mangione. Si le gouvernement maintient cettte décision de nous retirer cette reconnaissance de la nation envers les CRS, alors il y aura plus d'actions." La mobilisation des CRS intervient le même jour que les mouvements de grève dans les transports ou l'éducation. "On dissocie notre mobilisation des ordonnances, ça n'a rien à voir", assure-t-on du côté des syndicats policiers.

Contacté par franceinfo, le ministère de l'Intérieur n'était pas en mesure de donner un chiffre sur la mobilisation, mais a précisé à franceinfo que des échanges ont eu lieu ce matin entre le ministre, le directeur de la police nationale et les trois syndicats de policiers Alliance, Unsa et Unité SGP FO. Une réunion est prévue à) Beauvau vendredi à 7h30.

Mobilisation Réforme du Code du Travail paris nantes marseille

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !