1mai2018

  • Échec des négociations avec l’État : le grand teknival du 1er mai sera illégal et clandestin

    Pour le teknival du 1er mai, qui fête cette année ses 25 ans, la perspective d’une édition légale a définitivement disparu. La coordination nationale des soundsystems (CNS) avait pourtant mandaté Freeform pour monter un dossier, proposant plusieurs sites, en l'attente d’une réponse de l’État avant le 30 mars – l’ultimatum pour organiser le rassemblement dans de bonnes conditions. À trois semaines de sa tenue, le bilan de l’association Freeform est sans appel : « La médiation a abouti à un échec. »

    Lire la suite