Capture d e cran 2019 02 09 a 06 53 00

La Ville de Montréal interdit les bouteilles d’eau en plastique

La Ville de Montréal bannira peu à peu les bouteilles d’eau de plastique à usage unique de ses établissements, ont voté les élus du conseil municipal lundi.

Cette motion présentée par l’opposition, Ensemble Montréal, a été adoptée à l’unanimité

Site accessible pour les handicapés visuelLecteur de texte :

 «On ne peut pas recycler toutes les bouteilles d’eau. On souhaite que Montréal soit un chef de file et puisse limiter son approvisionnement en eau embouteillée», a soutenu le conseiller de Côte-de-Liesse, Francesco Miele.

Ainsi, la Ville interdira l’achat de bouteilles en plastique à usage unique «à travers tous les services et les unités d’affaires de la Ville, à l’exception de l’approvisionnement nécessaire en cas de crise ou situation d’urgence».

Les bureaux de la Ville et les édifices municipaux, notamment les centres sportifs, seraient visés par cette interdiction.

Le président du comité exécutif, Benoît Dorais, a mentionné après le conseil que les actions ne se feraient pas «subito-presto». «On va mettre de l’avant les mesures qui s’imposent, en respect des compétences des arrondissements. Ce qu’on entend c’est une volonté du conseil municipal de s’attaquer à la surutilisation du plastique», a-t-il déclaré.

La stratégie de retrait de ces bouteilles sera incluse dans le Plan de gestion des matières résiduelles qui sera soumis à une consultation publique cette année.

De plus, toujours dans le cadre de la rédaction de ce plan, une stratégie de réduction du plastique sera établie. «Il faut une stratégie mesurable et chiffrable pour limiter la dépendance au plastique à usage unique», a affirmé M. Miele, rappelant notamment la hausse des coûts de tri des matières recyclables.

Montréal a récemment décidé d’interdire les boissons sucrées de ses installations, en renégociant ses ententes avec les fournisseurs de boissons.

Alors que près de 700 millions de bouteilles similaires sont retrouvées chaque année dans les lieux d’enfouissement au Québec, la métropole pourrait économiser avec cette mesure « des milliers de dollars », soutient le conseiller Francesco Miele, à l’origine du texte présenté mardi au conseil municipal.

Plusieurs détails restent à régler. Ceux-ci seront abordés dans le cadre de consultations publiques que mènera cette année la Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs.

Utilisation du plastique

La Ville de Montréal a également décidé de mettre en place une stratégie globale de réduction du plastique sur son territoire.

L’industrie du plastique, les commerçants, le milieu environnemental et les citoyens seront consultés dans le cadre de cette démarche, précise l’administration.

Voyons plus large. Voyons tous les usages du plastique qui sont sur le marché et dotons-nous d’une stratégie avec des mesures qui sont réalistes.

Francesco Miele, conseiller de Saint-Laurent

L'idée serait de « se doter de cibles atteignables », explique Francesco Miele.

« Ça ne sert à rien de se doter d’une stratégie qui a des cibles trop agressives, que l’industrie n’est pas capable de suivre », ajoute l'élu de Saint-Laurent.

eau bouteille plastique interdit Montréal

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !