Dons media

Le Sénat vient de supprimer 3 taxes sur les grands médias

  • Par belette0
  • Le jeudi, 10 janvier 2019

La décision est passée inaperçue. Mais elle pourrait bien faire désordre en plein mouvement des Gilets jaunes. Pendant que dans la rue les manifestants expriment leur colère sociale, les Sénateurs viennent de supprimer discrètement le 27 novembre trois taxes pesant sur les stations de radio et les chaînes de télévision.

La 1ère prélevait 20,60 euros pour tout spot diffusé à la télé dont le prix était compris entre 1 520 euros et 9 150 euros.

  • La 2ème prélevait 54 435 euros aux radios qui réalisaient plus de 10 millions d’Euros de chiffre d’affaires publicitaires par trimestre.
  • La 3ème ponctionnait 894 500 euros aux chaînes de télé qui faisaient plus de 100M€ de recettes publicitaires par trimestre.
Ces taxes rapportaient 50 millions d’Euros par an

Ce cadeau fiscal est officiellement justifié par un souci de « simplification de la vie des entreprises »!!! Les français aussi aimeraient qu’on leur supprime des taxes pour leur « simplifier la vie »… Une manière de remercier la press-tituée de ses « bons et loyaux services » pendant la crise des gilets jaunes ?

Qui va profiter de ce cadeau? Les gros groupes de presse, possédés par des grosses entreprises: Bouygues, Vivendi, Lagardère,… Macron, président des riches ? Mais non, c’est une illusion d’optique on vous dit…

En pleine mobilisation des "gilets jaunes", c'est une mesure qui pourrait susciter la colère des Français. Le Sénat a adopté discrètement le 27 novembre dernier la suppression de trois taxes appliquées aux stations de radio et chaînes de télévision. Le Parisien

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !