Capture d e cran 2019 02 04 a 12 50 15

DeepSqueak, l'intelligence artificielle qui décode le langage ultrason des souris

Comment savoir dans quel état mental se trouvent les souris et les rats sur lesquels nous testons des drogues psychiatriques? Le logiciel DeepSqueak décode désormais leur langage et leurs échanges en un temps record.

Lecteur de texte :

Que ressent une souris sous Prozac? Un rat sous cocaïne ou opiacés ?

Comment savoir de quelle façon les rongeurs réagissent aux drogues et médicaments que nous testons sur eux ?

On peut observer leur comportement, mesurer leur battement de cœur, leur taux de cortisol (l'hormone du stress), leur appétit, la durée de leur sommeil… mais "le mieux est d'écouter ce que se racontent les animaux", assure le pharmacologue Kevin Coffey, qui étudie l'impact psychologique des psychotropes au laboratoire Neumaier, de l'Ecole de Médecine de l'Université de Washington (États-Unis). "Nous avons besoin de connaitre l'affect des animaux pour concevoir des traitements plus efficaces".

Avec ses collègues, il a mis au point une intelligence artificielle, DeepSqueak, qui détecte et analyse en un temps record le langage ultrason des rongeurs inaudible pour l'oreille humaine et dont l'efficacité a été détaillée par la revue Neuropsychopharmacology. "C'est une fenêtre ouverte sur l'état mental des souris, précise Russel Marx, co-auteur de l'article. Cette intelligence artificielle utilise des algorithmes biomimétiques qui apprennent à isoler les vocalisations ".

intélligence artificielle langage souris DeepSqueak

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !