Mack

  • Le spectre de l'obsolescence programmée ressurgit avec l'impossibilité de réparer les nouveaux MacBook Pro avec puce Apple T2

    Le spectre de l'obsolescence programmée ressurgit avec l'impossibilité de réparer les nouveaux MacBook Pro avec puce Apple T2 sans disposer du logiciel de diagnostic propriétaire d'Apple.

    Les MacBook Pro annoncés cette année sont dotés d'une puce spéciale Apple T2 directement conçue par la firme à la pomme et qui gère divers aspects dont celui de la sécurité.

    Le discret composant a déjà fait parler de lui en étant soupçonné de provoquer des crashs intempestifs déjà constatés sur les iMac Pro de 2017 (également équipés de l'Apple T2) mais il pourrait aussi être à l'origine d'une autre problématique : les nouveaux MacBook Pro ne peuvent pas être réparés sans le logiciel de diagnostic propriétaire d'Apple.

    Lire la suite