Capture d e cran 2017 10 23 a 11 36 35

Le président catalan ne déclare pas l'indépendance

Le président catalan ne déclare pas l'indépendance mais demande au Parlement de "se prononcer" sur le coup de force de Madrid

Capture d e cran 2017 10 23 a 11 36 35

La tension est à son comble entre Barcelone et Madrid. Après l'annonce de sa destitution par le Premier ministre espagnol, samedi 21 octobre, le président du gouvernement catalan, Carles Puigdemont, a pris la parole pour répondre à Madrid. 

"Nous demandons au Parlement qu'il décide de convoquer une session plénière pourront débattre et se prononcer sur cette tentative de liquidité notre gouvernement et notre démocratie", a lancé Carles Puigdemont, dans une déclaration très attendue.

Mariano Rajoy reprendre le contrôle de la région autonome de Catalogne. Après un conseil des ministres extraordinaire, convoqué à 10 heures, il a annoncé que le gouvernement avait activé l'article 155 de la Constitution qui - s'il est approuvé par le Sénat - suspend le gouvernement régional de ses fonctions.

 

Vers de nouvelles élections. Madrid devrait prendre le contrôle de la police régionale, les Mossos d'Esquadra, dont le chef a été inculpé de sédition pour ne pas avoir empêché le référendum d'autodétermination le 1er octobre. Des mesures limitées, temporaires et qui doivent déboucher à court terme sur de nouvelles élections régionales, selon Madrid. Le président catalan, Carles Puigdemont, a quant à lui menacé de faire proclamer formellement l'indépendance de sa région de 7,5 millions d'habitants si son autonomie était suspendue.

 

Les indépendantistes dans la rue. Une grande manifestation a réunion 450 000 indépendantistes, à Barcelone, pour réclamer la libération de deux leaders indépendantistes. Carles Puigdemont y a participé.

déclaration indépendance Catalan

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !