275783

"Se boujouter" est officiellement autorisé par la langue française

La Normandie se taille une jolie part dans les nouveautés qui s'invitent dans l'édition 2018 des dictionnaires de la langue française.

Chaque année, la publication des dictionnaires Robert et Larousse font l'objet de l'apparition de nouveaux mots, attendus ou plus surprenants. Et le cru 2018 ne décevra pas les Normands… "Se boujouter", hérité en ligne direct du "Boujou", expression que les amateurs de patois aiment à s'adresser pour se saluer, fait son entrée dans la page du Petit Larousse à paraître mercredi 23 mai 2018.

Personnalités normandes

Il y côtoie notamment "se poutouner", son cousin du midi, ou encore son plus bruyant collège "se faire péter la miaille" - comprenez s'embrasser bruyamment- ainsi que le "schmutz" (un baiser).

Parmi les autres petits nouveaux du dictionnaire, on compte des mots plus politiques comme le "dégagisme" (rejet de la classe politique en place), relevé par Le Robert, conséquence peut-être de la vague "antisystème" (qui s'oppose au système en place) ? Le Petit Larousse invite, lui, à méditer sur la "démocrature" (une démocratie dirigée de façon autoritaire).

À noter également l'entrée de nouvelles personnalités au chapitre noms propres. Là encore, on retrouve des Normands : l'astronaute star Thomas Pesquet, originaire de Rouen (Seine-Maritime) mais aussi Édouard Philippe, Premier ministre et ancien maire du Havre.

normandie dictionnaire boujouter nouveaux mots

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !