CARTE. Quel est vraiment le meilleur réseau mobile chez vous ?

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a publié ce lundi une carte permettant de comparer la qualité des réseaux mobiles des différents opérateurs sur toute la France, à 50 mètres près. Elle montre également ses propres relevés le long des réseaux de transport. C’est la première fois que des données aussi précises sont rendues publiques.

La carte interactive mise en ligne ce lundi par l’Arcep sur le site www.monreseaumobile.fr permet de comparer, sur tout le territoire et à 50 mètres près, la qualité des réseaux mobiles des différents opérateurs. L’Arcep est un peu le gendarme des télécoms en France ; il s’agit d’une autorité administrative, indépendante et neutre.

Les opérateurs de téléphonie mobile sont désormais tenus par l’Arcep de fournir des cartes qui différencient les zones de très bonne couverture, de bonne couverture, de couverture limitée, et celles où il n’y a pas de couverture, pour les services de voix et de SMS.

C’est la première fois que des données de couverture aussi précises sont rendues publiques.

Consultez la carte de monreseaumobile.fr :

 

 

 

 

Ces cartes sont issues des données communiquées par les opérateurs, après simulation des champs électro-magnétiques, sur une base commune, avec contrôle par l’Arcep. Elles apportent une vision à 50 mètres près de la couverture réseau d’un lieu donné.

La carte de l’Arcep permet de comparer pour une adresse donnée les niveaux de couverture de différents opérateurs.

’Arcep propose également de visualiser ses propres mesures, en particulier le long des principaux réseaux de transports : autoroutes, nationales, lignes TGV, InterCités…

Open data et transparence

L’Arcep affirme dans un communiqué de presse compter sur cet outil pour créer « un cercle vertueux » chez les opérateurs : « les choix éclairés des utilisateurs inciteront les opérateurs à investir dans la couverture du territoire ; les opérateurs faisant le plus d’efforts seront récompensés par les utilisateurs, ce qui permettra de rentabiliser ces investissements ».

Si les informations ne concernent pour l'heure que la voix et les SMS, l'Arcep précise qu'elle publiera « courant 2018 » les données concernant l'internet mobile et la qualité des services en Outremer.

Toutes les données sont également disponibles en open data.

Date de dernière mise à jour : lundi, 18 Septembre 2017

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !