Nouveau continent, Zealandia, terres immergées

La zone à découvrir est grande comme la moitié du Canada. Un navire de recherche a quitté l'Australie ce vendredi pour explorer Zealandia, une gigantesque masse terrestre essentiellement immergée sous les eaux de l'océan Pacifique, que des scientifiques défendent bec et ongles comme un "nouveau continent". Une hypothèse qui est loin de faire consensus, comme le nombre de continents d'ailleurs, mais que de nombreux chercheurs estiment hautement probable.

Zealandia le septieme continent 20170218 1401 37b0a6 0 1x

Zealandia, qui s'est désolidarisé du supercontinent Gondwana il y a 75 millions d'années, couvre une superficie de 4,9 millions de kilomètres carrés. Près de 95% de cette surface est immergée, et ses deux principales terres émergées sont la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie. En février dernier, des scientifiques australiens, néo-calédoniens et néo-zélandais ont publié dans le journal de la Société américaine de géologie un article détaillant les raisons pour lesquelles Zealandia, dont l'existence est évoquée depuis au moins 1995, devrait être considéré comme un continent.

 

Combien y a-t-il de continents sur Terre ? Cette question vient de se complexifier encore un peu plus avec un article publié par la société géologique américaine. Une équipe de chercheurs néo-zélandais, australiens et néo-calédoniens affirme en effet avoir identifié un nouveau continent qu'ils ont baptisé "Zealandia". Ce continent mystérieux se trouverait à l'est de l'Australie, et s'étendrait sur 4,9 millions de kilomètres carrés. Ce nouveau continent serait en très grande partie sous-marin (94%), et ses terres émergées seraient la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie. "Zealandia a à-peu-près la taille de l'Inde, et tout comme les autres continents, faisait autrefois partie du super-continent qu'était le Gondwana", il y a 600 millions d'années, décrivent les chercheurs. "Bien qu'il s'agisse du septième continent par la taille, Zealandia est aussi le plus jeune, celui dont la croûte est la plus fine, et aussi le plus submergé" poursuit l'article scientifique

ZealandiacartemondeLocalisation et surface du continent Zaelandia (en gris), qui constituerait ainsi, d'après une équipe de chercheurs, un huitième continent. © The Geological Society of America

"Ce n'est pas une découverte soudaine, mais plutôt une prise de conscience progressive", expliquent les chercheurs dans la publication. En effet, la zone fait l'objet d'études depuis (au moins) le 19e siècle. Le nom de Zealandia avait d'ailleurs déjà été proposé en 1995 pour décrire une zone géologique légèrement différente, regroupant les Plateaux de Chatham, de Campell, et de Lord Howe. "Depuis 10 ans, nous avons accumulé des données de confiance qui nous ont permis d'écrire cet article" précise l'équipe. Et selon eux, placer la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie sur un seul continent, plutôt que de les rattacher à l'Australie (comme c'est le cas actuellement sous l'appellation "Océanie" (ou "Australia" dans le monde anglo-saxon") représente bien plus que de simplement rajouter un nom sur la liste des continents. Qu'un continent puisse ainsi se trouver immergé sans se fragmenter est une donnée intéressante pour apprécier la cohésion et la destruction de la croûte continentale" conclut l'article. 

"Certes il y a une cohérence dans les structures géologiques, mais la caractéristique principale d'un continent est tout de même d'être émergé"

Un point de vue que ne partage pas Catherine Chauvel, directrice de recherche du CNRS à l'Institut des Sciences de la Terre à Grenoble. "Il n'y a en réalité rien de nouveau. Cette équipe a fait un synthèse intéressante de données qui existaient déjà et le package avec un joli nom", relativise-t-elle. Et selon elle, cette interprétation des données est à prendre avec des pincettes. "Certes il y a une cohérence dans les structures géologiques, mais la caractéristique principale d'un continent est tout de même d'être émergé. Là, ce n'est pas vraiment le cas", objecte-t-elle. Et même si, en tordant un peu la définition, on pourrait qualifier cette vaste zone immergée de "continent", cela ne changerait pas vraiment la face du monde. Pour preuve, même avant la "découverte" de Zealandia, la définition précise de ce qu'est un continent ne fasait pas consensus. Selon les critères considérés, on en dénombre entre 5 (Amérique, Afrique, Eurasie, Antartique et Océanie) et 7 (Amérique du Nord, du Sud, Antarctique, Asie, Europe, Afrique et Océanie). "Et on pourrait en définir d'autres. S'ils étaient un peu plus grands, le Groënland ou Madagascar pourraient aussi être considérés comme des continents à part entière", précise la chercheuse. "Dans les faits, cette notion de "continent" est un mélange d'éléments géologiques et de points de vue géographiques". Zealandia semble donc n'être au final qu'une possible étiquette sans grande influence quant à notre compréhension des mécanismes géologiques et tectoniques à l'œuvre sur notre planète.

Reportage TF1 du Samedi 18 février, Anne-claire caudray

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : mardi, 01 Août 2017

 

BeletteBienvenue sur Actu-Belette.com

 

 

 

 

"L'important n'est pas De convaincre mais donner à réfléchir!"

Newslette2Merci de votre fidélité ! Vous êtes + de 400 000 visiteurs à avoir parcouru ce site.

 

 

Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux  :

Vidéo de présentation