J.O La région de Fukushima doit redevenir "normal"

J.O La région de Fukushima doit redevenir "normal"

Les J.O. approche. La région de Fukushima doit redevenir "normal" pour ne pas effarayer les sportifs et les supporters du monde entier. Le gouvernement japonais demande donc aux habitants de rentrer chez eux et supprime les indemités versées au évacués. Pourtant, "La terre a un niveau de contamination qui ferait d'elle un déchet radioavtif dans n'importe quel pays non contaminé"
souligne Pierre Fetet en commentant une recente carte de la contamination des terres de la région.

Radiactivite tokyo olympics

Si, pour les sols, ce n'est pas brillant, pour l'air et l'eau, ce n'est guére mieux 89% des émission de césium radioactif des trois réacteur dont le coeur a fondu en mars 2011 l'ont été sous forme de microparticules de verre que l'on a retrouvées jusqu'a Tokyo. Quant à l'eau, Tepco ne dispose pas de sytémes ou de plan pour traiter les eaux nécessaires au refroidissement des coeurs contaminés. Elles sont donc libérées dans l'océan Pacifique et migrent au gré des courants.

Bien que cet accident soit majeur entre tous, les média le boudent, comme le souligne le Projet Censored, un projet de la Sonoma Sate University (Californie, Etats-Unis) qui recense chaque année les sujets " oubliés" par les média


Source :
1. "Lanceur d'alerte à Minamisoma" Pierre Fetet, www.fukushima-blog.com
2. http://projectcensored.org/censored-2016-

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !