Avast 6.0 La nouvelle version bêta de l’antivirus gratuit peut être téléchargée

La nouvelle version bêta de l’antivirus gratuit peut être téléchargée. Grosse nouveauté : l’édition gratuite d’Avast 6.0 intègre désormais des protections auparavant réservées à la version payante.

 

La prochaine version d’Avast n’arrivera pas avant la mi-février. Mais les adeptes de cet antivirus gratuit peuvent en avoir un avant-goût depuis ce week-end, grâce à la première bêta d’Avast 6.0 disponible en téléchargement pour Windows et en français

Comme de coutume, l’éditeur Alwil précise que ce logiciel préliminaire doit être utilisé à des fins de tests uniquement et qu’il est sujet à des problèmes de stabilité.

Ce système de virtualisation permet de faire tourner des logiciels suspects dans un environnement sécurisé, afin d’analyser leur comportement et de détecter d’éventuelles actions malveillantes. Cette solution est très bien adaptée aux menaces actuelles, difficiles à repérer à travers une simple signature virale et en perpétuelle évolution.

Elle permet également de sortir de la logique binaire qui consiste, lorsque du code suspect est détecté, soit à l’éradiquer immédiatement, soit à le conserver au risque de s’exposer à des actions malveillantes. Ce dispositif est renforcé par des fonctions de détection de scripts et de blocage de sites douteux, qui n’étaient pas jusqu’à présent disponibles dans la version gratuite de l’antivirus.
Avast 6.0 dispose désormais, comme d’autres logiciels de sécurité, d’un système d’alerte intégré aux navigateurs sous la forme de plug-in. A ce stade, Internet Explorer et Firefox sont pris en charge (notre version de Firefox n’a pas été détectée). Celle de Google Chrome est au programme. La réputation du site visité est visualisée sous la forme d’une jauge de couleur (une jauge totalement verte indique un site fiable).
  L'évaluation repose sur les informations collectées par le laboratoire d’Avast et sur les appréciations des internautes, invités à voter depuis le plug-in. Il faudra voir à l’usage si ce type de dispositif relève ou pas du gadget.
Autre nouveauté importante, mais qui n’est pas encore implémentée dans cette bêta : la SafeZone ou zone sécurisée. Alwil la décrit comme un environnement virtualisé (à l’abri de tentatives de détournement de données) au sein duquel pourront être réalisées les transactions sensibles, comme l’accès à un compte bancaire. La SafeZone sera toutefois réservée aux versions payantes d’Avast.
Pour le reste, l’interface du logiciel ne subit pas de changement en profondeur, en dehors de l’apparition d’un gadget Windows donnant un accès rapide au tableau de bord d’Avast, aux fonctions de mise à jour et de scan. Un petit bonus dont on peut évidemment se passer.
  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • machillot
    • 1. machillot Le vendredi, 07 Septembre 2012
    je suis satisfaite d' avast gratuit.