Ce que Facebook fait avec vos photos

     Et si vous découvriez le portrait de votre conjoint sur une pub pour un site de rencontres? Un blogueur a connu cette mésaventure à cause d'une application Facebook. Ses déboires ont créé le buzz et affolé les internautes. Le point pour éviter la panique.

865 955Faites passer... Facebook va se servir de vos photos dans des bannières publicitaires qui apparaîtront sur le profil de vos contacts. C'est légal parce que c'était écrit (en petit) dans le formulaire d'inscription (celui que personne n'a lu mais auquel tout le monde à répondu 'J'accepte'). Pour éviter ça: paramètres/ confidentialité/ actualité et mur/publicités Facebook cocher personne."

Ce court message se transmet depuis une semaine de profil en profil sur Facebook. Le réseau social utiliserait-il à notre insu nos photos pour des publicités? Et comment se protéger?  

Qu'est-ce que Facebook peut faire avec mes informations pour ses publicités ?

Facebook utilise bien nos profils pour certaines de ses pubs: des encarts, destinés à promouvoir certaines pages, uniquement sur Facebook et qui mentionnent vos amis. Ils sont destinés à faire connaître à vos amis les contenus que vous appréciez: c'est ce que Facebook appelle des publicités sociales. Ces blocs promotionnels, insiste le chargé de communication de Facebook, ne sortent pas du site.  

Par exemple, si Kasey Galang est fan de la page Facebook de actu-belette.com, ses amis peuvent voir apparaître un encart qui leur signale "Kasey Galang est fan de LEXPRESS.fr" avec sa photo. Les publicités sociales existent déjà sur Facebook depuis plus d'un an. 

Si vous ne souhaitez pas apparaître dans ces pubs, suivez le processus indiqué dans le message:
Rendez-vous dans "paramètres", puis  "confidentialité". Choisissez l'onglet "actualité et mur, "publicités Facebook" et cochez "personne". 

Y'a-t-il des risques que mes informations et ma photo se retrouvent ailleurs que sur Facebook, dans des publicités que je n'ai pas choisies?

Oui, mais cela n'a rien à voir avec les publicités sociales. Ce sont des applications Facebook malveillantes qui sont susceptibles de les récolter, puis de les exploiter hors du site. Facebook veut combattre ces applications - mais ne réussit pas toujours à être assez rapide pour éviter les dérapages. 

C'est un événement de ce genre qui a causé la propagation du message d'alerte. Un blog du New York Times raconte l'histoire de cette malheureuse jeune femme qui, en croyant utiliser une application de quiz, a laissé un site de rencontres en ligne récupérer sa photo. Son mari, en colère, rédige un billet contre Facebook sur son blog ... et déclenche la fameuse chaîne "Facebook va se servir de vos photos".  Jusqu'à ce que Facebook publie un article sur son propre blog pour couper court à la rumeur, qui n'est pas encore tout à fait morte. 

Le blogueur reconnaît son raccourci et corrige son billet: c'est bien une application qui a récupéré la photo de son épouse. Mais il continue à encourager les internautes à désactiver les publicités sociales. 

Comment est-ce que je peux me protéger?

Première précaution: choisir soigneusement ses applications Facebook et ne pas accepter n'importe quoi. Sur la page de l'application, lisez les tests, regardez combien de personnes l'ont déjà installée. 

Vous pouvez d'ailleurs signaler les applications abusives en vous rendant sur la page de descriptif de l'application, puis en cliquant sur "signaler application", en bas à gauche. 

Vous pouvez également signaler les publicités abusives en cliquant sur le pouce vers le bas, puis en choisissant le motif de votre signalement. 

Est-ce que je peux encore faire confiance à Facebook?

La question est délicate. "Facebook a-t-il perdu la bataille de l'image?", s'interroge Benjamin Ferran, journaliste high-tech au Figaro.fr. "Désormais bien loin de l'état de grâce qu'il a connu en 2007, on ne pardonne plus aucune erreur à Facebook. "  

Le New York Times recommande également la lecture d'une étude menée par deux chercheurs de Cambridge sur la confidentialité des réseaux sociaux. Facebook n'y est pas classé comme un site particulièrement risqué pour les données de ses utilisateurs. 

Mais, pour être sûr, pensez avant tout à configurer soigneusement votre profil.  

Date de dernière mise à jour : mercredi, 06 Mai 2015

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !