Energie Libre par le vide !

Avec l'énergie du vide, tout s'explique !

Toutes charges soumise à une accélération rayonne de l'energie électromagnétique. Cette propriété bien connue, baptisée rayonnement continu de freinage ou Bremsstrahlung, est d'ailleurs mise à profit dans les dispositifs producteurs de rayons X.

À l"échelle miscoscopique, les électrons gravitant autour du noyau atomique subissent une accélération. Mais alors, dans ces conditions, il devraient perdre de l'énergie (puisqu'ils en rayonnent) et retomber inéluctablement sur le noyau. Comme ce scénario contredit la réalité observée, la physique ne donne aucune compréhension de ce phénoméne et se contente d'admettre la stabilité des atomes.

Selon Claus Turtur, l'explicaton est pourtant limpide : les perte d'énergie des électrons  par rayonnement Bremsstrahlung sont compensées par l'énergie du vide.

Ainsi les électrons gardent un niveau d'énergie constant et les atomes ne s'éffondrent pas sur eux-mêmes.

 

Dans son deuxième énoncé, Heisenberg traduit cet état de fait par l'équation du Second principe d'incertitude : ∆ E . ∆ T ≥ h / ( 2 Π ).

Que nous dit cette équation ? Tout simplement que l'énergie d'un corps est inversement proportionnelle à la durée de la mesure.

Autrement dit, si nous effectuons une mesure sur un système, pendant un temps extrêmement court, le vide est habité par une énergie et cette énergie est d'autant plus grande que le temps de la mesure est bref.

On appelle ce phénomène fluctuation du vide. Le vide est donc habité par une énergie qui peut prendre des proportions faramineuses sur des échelles de temps très courtes.

Pourra-t-on un jour utiliser cette énergie en partie ou en entier ? Des recherches ont déjà eu lieu en ce sens : une expérience nommée effet Casimir a permis de détecter le rapprochement de deux plaques métalliques séparées par un très faible espace.

L'effet casimir

 

Les plaques se touchant presque, la pression exercée sur les faces extérieures était donc plus grande que celle se produisant entre les plaques.

Bien sûr nous sommes encore loin d'une production d'énergie à partir de ce procédé, mais qui sait, un jour...

Dans les prochaines pages, nous allons maintenant tenter de mieux comprendre ce qui produit la transition entre notre monde et l'univers quantique.


Recherche Bloquées

La physique classique ne parvient pas à expliquer le fonctionnement de ce moteur. Tout cela devait exciter considérablement la curiosité du monde scientifique et provoquer un afflux de moyens matériels et de matières grise sur ce sujet. Qu'en est-t'il en réalité ? Rien. Aucune ressource n'est apportée pour approfondir ces recherches pourtant  extrêment prometteuses. Pire encore : Le professeur Turtur est obligé d'arrêter ses travaux pour cause de surcharge de travail ! Dans une communication prévée récente, il se dit victime d'une tentative de blocage de ses recherches dans le domaine de l'énergie du vide.

Vidéo Energie libre ( free energy )

Notes :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lifter

 

 

  • 1 vote. Moyenne 4.50 sur 5.