IPODAH : pour contrer HADOPI l'une des armes françaises

Le site suédois The Pirate Bay a récemment dévoilé IPREDator, suite à la mise en place en Suède de l'IPRED (Intellectual Property Rights Enforcement Directive), loi visant à lutter contre le téléchargement illégal.


IPREDator, actuellement en phase bêta (plus pour longtemps), proposera à tous pour 5 euros par mois un service totalement anonyme se basant sur un VPN (Virtual Private Network, ou Réseau Privé Virtuel). Ceux qui passeront par IPREDator verront leur adresse IP masquée et les données transitées chiffrées. En somme, un moyen de rendre caduc l'IPRED... ou encore le projet de loi Création et Internet, dit Hadopi.

IPODAH, à la page d'accueil fort proche de celle d'IPREDator, a un concept en tout point similaire. Lui aussi en phase bêta, avec invitation, IPODAH, acronyme inversé d'HADOPI, « est un service permettant de se connecter à Internet de manière sécurisée et anonyme en utilisant un VPN » explique le site.
.
« IPODAH remplace l'adresse IP de votre connexion Internet existante par une adresse IP anonyme à travers un VPN chiffré. Les données traversent donc le réseau de votre fournisseur d'accès, hotspot Wifi ou toute autre connexion non sécurisée sans pouvoir être interceptées ni filtrées. IPODAH ne garde aucune trace des données qui transitent par son réseau, vous assurant donc une confidentialité maximale. »

Ou comment contourner Hadopi en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Si IPREDator compte d'ores et déjà plus de 100 000 inscrits, IPODAH pourrait connaître le même succès. Tout du moins si le projet de loi Création et Internet est mis en place. En effet, selon l'équipe derrière IPODAH, contactée par Numerama, « la tournure du projet dépendra grandement de l'adoption ou non d'HADOPI ». Voilà qui a le mérite d'être explicite. Reste une inconnue : le prix d'un tel service, car il ne sera évidemment pas gratuit.

Notez que IPODAH précise que son service « est tout ce qu'il y a de plus légal et nous nous plierons à la législation française tant que le service est en France. Nous sommes en discussions pour monter le service final aux P

Source : www.pcinpact.com

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !