La vrai forme de la terre, par le satellite GOCE

LE SATELLITE GOCE DE L'ESA ET LA PRÉVENTION DES FUTURS SÉISMES

Après seulement deux années en orbite, le satellite GOCE de l'ESA a recueilli suffisamment de données pour établir une carte de gravité terrestre avec une précision inégalée. Les scientifiques ont maintenant accès au modèle le plus précis de «géoïde» jamais conçu, il devrait permettre d'approfondir notre compréhension de la mécanique terrestre.

Satellite GOCE Crédit : ESA, Médialab/ AOES

 

Le nouveau géoïde a été dévoilé le 31 mars 2011 à l' université de Munich, en Allemagne. Les  représentants des médias et du milieu scientifique du monde entier ont été conviés à assister à cette grande première. 

 

Carte gravitationnelle de la Terre prise par le satellite Goce de l'Esa. Crédit photo : ESA/ HPF/ DLR

 

 

Le géoïde est la surface d'un océan unique recouvrant toute la Terre, il n'est pas soumis aux marées et ne possède pas de courant. Sa forme est définie par la force gravitationnelle de la Terre. C'est une carte de référence permettant de mesurer la circulation océanique, les changements du niveau des mers et la dynamique des glaces.

Le professeur Reiner Rummel, ancien chef de l'Institut de Géodésie astronomique a déclaré: "Nous voyons un flot continu d'excellentes données gradiométrie prise par le satellite GOCE. A chaque nouveau cycle de deux mois, notre modèle de champ de gravité est de plus en plus précis. Maintenant le temps est venu d'utiliser les données de GOCE pour des applications scientifiques. Je suis particulièrement enthousiasmé par les premiers résultats océanographiques.Ils montrent que GOCE va nous donner la topographie dynamique et de la circulation des océans avec une qualité et une résolution sans précédent. Je suis convaincu que ces résultats permettront d'améliorer notre compréhension de la dynamique des océans du monde."

Les participants de cette évènement discutent également de la façon dont le géoïde GOCE a fait des progrès dans l'étude des océans et du climat, et ce afin d'améliorer notre compréhension de la structure interne de la Terre.

Par exemple, les données gravitationnelles de la Terre aideront à développer une connaissance plus approfondie des tremblements de terre, comme celui qui a récemment dévasté le Japon.

 

Ce terrible désastre a été causé par le mouvement des plaques tectoniques situées sous l'océan, ces mouvements ne peuvent pas être observer directement depuis l'espace. Toutefois, les tremblements de terre créer des signatures dans les données gravitationnelles terrestre, ce qui pourrait être utiliser pour comprendre les processus conduisant à ces catastrophes naturelles et, finalement, contribuer à les prédire.

 

Le satellite GOCE a été lancé en Mars 2009 et a recueilli des données gravimétriques pendant 1 an.

Volker Liebig, Directeur des programmes d'observation terrestre de l'Esa a déclaré, "Grâce à la faible activité solaire actuelle qui est exceptionnelle, GOCE a été en mesure de rester en orbite basse et de parvenir à une couverture complète, 6 semaines avant la date prévue."

 

"Cela signifie également que nous avons encore du carburant pour continuer à mesurer la gravité jusqu'à la fin 2012, doublant ainsi la durée de vie de la mission et ajoutant encore plus de données à la carte géoïde de GOCE."

 

GOCE a réalisé de nombreuses premières dans l'observation de la Terre. Il est notamment le premier satellite à disposer d'un gradiomètre équipé de 6 accéléromètres de mesure en 3D très sensibles à la gravité.

 

Il orbite à une altitude plus basse que n'importe quel satellite d'observation actuel, et ce afin de recueillir les meilleures données sur la gravité terrestre. La conception aérodynamique de GOCE est parfaitement étudiée car il génère (comme un avion à réaction) une trainée (turbulence atmosphérique) puisqu'il est en contact avec la dernière couche atmosphérique qui lui freine sa vitesse. Ce satellite unique de 5 mètres de long ne possède aucunes pièces d'un satellite commun. Son design est particulièrement travaillé et on peut le qualifier d'élégant.

En outre, GOCE utilise un moteur ionique innovant qui génère des forces minuscules afin de stabiliser au maximum son orbite et également compenser le glissement de son orbite vers la très haute atmosphère.  


Le professeur Liebig a ajouté: "On pourrait dire que, lors de sa conception, GOCE ressemblait plus à de la science-fiction. GOCE a maintenant démontré clairement qu'il est à la pointe de la technologie."

 

Rune Floberghagen, le Chef de mission a déclaré "C'est une étape très importante pour la mission. Nous attendons maintenant avec impatience les prochains mois, lorsque des données supplémentaires seront ajoutés à la carte actuelle du géoïde GOCE." 

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.