La Z - machine de Sandia, La fusion sans pollution, ni radioactivité

La Z - machine de Sandia

La fusion sans pollution, ni radioactivité

Comme toutes les autres alternatives, il n'y pas de financement la Fusion froide pourrai aussi être une énergie de l'avenir

 

 

Révolution dans le monde de la physique nucléaire! 

Le 8 mars 2006, le laboratoire Sandia annonce avoir atteint plus de deux

millard Celsius (100 fois plus que la température du Soleil)

à l'aide de sa Z machine. Bizarrement, et malgré un développement prometteur depuis quatre ans, cet incroyable engin ne reçoit toujours qu'un faible écho médiatique. Quels sont les étonnants principes de ce procédé permettant de récupérer directement par induction 70% d'une énergie rayonnée 4 fois plus importante qu'attendue? 

Recréer sur terre les réactions de fusion du soleil et résoudre le problème de l'énergie. Pour réaliser cet objectif ambitieux, le spécialiste des plasmas et des accélérateurs des électrons Gerold Yonas, embauché en 1992 par le laboratoire Santia, aux Etats-Unis. Une vingtaine d'année passé à Sandia font de lui un pères de la Z-machine.

Les accord de SALT en 1972 sur la réduction des missiles antibalistiques et la première crise du pétrole en 1973 était propice pour démarrer la recherche sur la fusion, et on favorisé les crédits des filière de la fusion aux dépens de l'armement.

Sans oublier le seul espoir à l'époque reposaient principalement sur les lasers de haut puissance sur lesquels les laboratoires de Livermore, et dans une moindre mesure celui de Los Alamos, possédaient la maîtrise.

Le 8 mars 2006, un communiqué officiel de Sandia annonce l'obtention accidentelle d'une température supérieure à deux millards de dégrés. Ce record absolu de température ( La temprérature au centre du Soleil n'est que de vingt millions de degrés) résulte de deux changements : le remplacement des fils de tugsténe par des fils d'acier et l'augmentation du diamètre du liner de 2 à 8 cm. L'expérience a été reproduite plusieurs fois pour s'assurer de la validité des résultat, tellement la température atteint était considérable, a précisé le chef de projet Chris Deeney.


Aucun moyen financier !

Les projets de Sandia nous rendent optimistes au sujet de l'avenir énergétique de la planéte. Le seul ennui, c'est qu'a ce jour aucun moyen financier n'a était débloquer pour mettre en chantier la Z machine. Tout est prêt, sauf la volonté politique.

La nouvelle centrale Z-IFE semble encor loin...
En France, il existe une Z machine contrôlée par les militaires, surnommée <<Sphinx>>. L'intensité qu'elle délivre est faibles (5Ma) mais pourrait être augmentée facilement. Les autorités militaires refusent catégoriquement toute recherche civile sur la filiére énergétique.

Comment le simple résultat fortuit d'une expérimentation a-t'il pu ouvrir la voie à des centrales nucléaires écologiques de demain ?

Chris Deney est le responsable de la manip montée à Sandia ( Nouveau Mexique ) suite des travaux initiés par Gerold Yonas il y a plus de trente ans. Fusion par faiseaux d'électrons.. Avec cet appel Google on trouve différents trucs mais le plus fiable et de cibler immédiatement sur l'info de première main donnée initialement par le service de communication des labos de Sandia.  On trouve un articles sur wikipidia. A cette adresse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Z_machine

 


Z machine : conférence de Jean-Pierre Petit à... par UFO-Science

  • 2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.