Science nanomatériaus s'auto-assemblent biologiquement

Naissance d'une nouvelle science

Si vous n'avez jamais entendu le mots <teslaphorésis>, c'est parce qu'il a récemment été inventé par un groupe de 0425 tesla 3 web 18i88vascientifiques de l'université Rice (House, Etats-unis) pour décrire un nouveau phénomène qui pourait avoir de grandes implications dans le domaine de l'électronique et de la nanotechnologie.

 

Auto-assemblage

Travaillant sur les bobines Tesla, une équipe dirigée par le Dr Paul Cherukuri, de l'université Rice, a décidé de voir ce qui se passerait si elle appliquait un champ de force de longue portée, généré par une bobine Tesla spécialement conçue, à quelques nanotubes de carbones simple feuillet. Ce qu'elle a trouvé est étonnant: une fois sous l'infuence du champ teslaphorétique (PTE), les charges positives et négatives des nanotubes ont commencé à osciller, et les tubes se sont alignés d'eux-mêmes pour former un fil nouvellement crée a absorbé de l'énergie de la bobines Tesla, créant ainsi une forme d'énergie sans fils. Les nanotubes au-assemblés ont pu former un circuit reliant deux LED alimentées électriquement par l'énergie de ce même champ.

 

Construction à distance

Selon l'étude publiée dans ACS Nano, on peut faire en sorte que les nanotubes s'auto-assemblent, à partir d'une grande distance qui dépend de la puissance transmise par la bobine Tesla. Les chercheurs estiment que ce proccessus pourrait être élargi jusqu'a inclure plusieurs bobines Tesla capable d'assembler des circuits plus complexes. L'étude rapporte également que les scientifiques ont procédé à la même expérience avec d'aure matériaux (Perles de verre, polystyrène, noir de carbone, or, graphite, cire et perles de silice), et qu'ils ont observé là encore <un assemblage évolutif et orienté>. <Nous parlons de construire des circuits sans les toucher>, commente Carter Kittrell, un chercheur de Rice, dans une vidéo diffusée par l'université; en d'autre thermes, il s'agit de la capacité d'auto-assemblage de matériaux  électronique et de la possibilité de créer des circuits, des puces et des processeurs qui se contruisent par eux-mêmes à l'instar des organisme biologiques. Paul Cherukuri explique que son fils aime comparer cette production à distance de fils Spiderman quand il lance sa toile d'araignée, et la description lui paraît assez juste. <La physique de ce phénomène est en fait bien plus riches que ce que nous avions pensé à l'origine, nous assistons donc, au fur et à mesure de notre progréssion, à l'apparition d'une nouvelle science> à déclarer Paul Cherukuri

 

 

Date de dernière mise à jour : dimanche, 02 Octobre 2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !