la Taxe Robin des Bois

Les citoyens de 35 pays se mobilisent pour la Taxe Robin des Bois

35 pays ont participé le 23 juin 2011 à la deuxième journée mondiale d’action en faveur d’une taxe sur les transactions financières pour appeler les dirigeants européens à s’engager pour la taxe Robin des Bois.
flickr.png
Photo tous droits réservé http://www.flickr.com/

 

Une mobilisation qui tombe à pic après les dernières victoires engrangées par la campagne :

 

  • les déclarations de José Manuel Barroso en faveur d’une TTF, dans un courrier adressé lundi au président du Conseil européen Herman Van Rompuy et devant le parlement européen aujourd’hui ;
  • plus inattendue, la mention d’une telle taxe hier par le Commissaire européen chargé de la fiscalité, Algirdas Semeta, jusque là totalement hostile à la TTF.

Du Ghana à la Nouvelle Zélande, des Etats-Unis au Népal en passant par le Brésil, le Japon ou encore les îles Fidji, des militants arborant chapeaux verts et banderoles, et issus de nombreuses associations, ont pris part à la mobilisation : à Berlin, une représentation d’Angela Merkel s’est vue remettre des Euros géants par les militants coiffés de chapeaux verts ; à Oslo, un casino et une forêt de Sherwood ont surgi de terre dans le centre des affaires ; à Florence, une flashmob a été organisée tandis qu’à Beyrouth, des membres de la bande à Robin affichaient leur soutien à la taxe devant la banque centrale libanaise.

En France, cette journée mondiale d’action coïncide avec la mobilisation organisée à Paris aujourd’hui dans les jardins du Tuileries à l’occasion de l’ouverture du G20 agricole. Au cours de ce rassemblement festif pour dénoncer notamment la spéculation sur les produits agricoles, Oxfam France, association partenaire de la campagne pour une Taxe Robin des Bois, a rappelé qu’une taxe sur les transactions financières pourrait être un instrument de régulation de la spéculation financière.

Fixée à seulement 0,05%, la taxe Robin des Bois pourrait rapporter au niveau européen jusqu’à 210 milliards d’euros par an. Pour Oxfam, il est crucial que cet argent soit consacré à la lutte contre la pauvreté et le changement climatique et non au seul renflouement des déficits du budget des pays de l’UE.

Le mouvement Taxe Robin des Bois, ce sont déjà des centaines de milliers de personnes à travers le monde et plus de 200 organisations. Des militants, des économistes, des hommes et femmes politiques, des écrivains, des sportifs, des célébrités mais surtout des citoyens et citoyennes qui veulent que la finance se mette au service de l’humanité et non l’inverse !


Notes

  • Oxfam France, Aides, membre de Coalition Plus, et Attac, avec le soutien de nombreuses associations et 2013-07-01-rht-euro-fr-web-2-ccd7a.jpgcoalitions, ont lancé en février dernier la campagne "Taxe Robin des Bois" qui demande à Nicolas Sarkozy de mettre en place une taxe sur les transactions financières pour financer les urgences sociales et environnementales mondiales tout en contribuant à freiner la spéculation.

Source : OXFAM FRANCE

Date de dernière mise à jour : lundi, 04 Novembre 2013

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !