Mélenchon les 10 premiere mesure comme président

Si seulement on était sûr qu'il appliquerais ce qu'il dit  ! En tout cas beaucoup de ces idées sont reprise de la nuit debout.

Loin de vouloir faire de la politique mais actualité oblige, voici un candidat qui semble vouloir sortir son épingle du jeu.

Respectueux des travailleurs, humain avant tout, Jean-Luc Mélenchon nous propose 10 mesures phares dans le cas ou il serai élu au poste de président.


Mélenchon, les dix premières mesures comme...

En résumé :

  • Dès le premier jour, on convoque une Assemblée constituante. C’est à dire que le peuple Français est appelé à se reconstituer politiquement en définissant quelles sont les règles d’organisation de la vie politique de ce pays. On sort de la monarchie présidentielle, c’est mon souhait, et on entre dans cette nouvelle ère de pouvoir et de révolution citoyenne, où il y a un contrôle sur les élus.
  • Le partage de richesses, c’est pas possible de continuer comme ça avec les uns qui ont tout et les autres qui n’ont rien et un nombre croissant de gens qui n’ont rien.
  • Priorité pour l’investissement de la planification écologique. je considère que c’est le plus grave de notre période, nous sommes en train de nous agiter pour des choses qui n’en valent pas la peine, autant que celle-ci. La civilisation humaine est menacée d’être détruite par notre mode de consommation et de production. Donc, dans la Constitution, je souhaite que l’on mette la règle verte : on ne prendra plus jamais à la Terre ce qu’elle peut reconstituer.
  • Je n’accepte pas que continue la politique européenne dans laquelle nous sommes inclus, qui va tuer notre pays après l’avoir détruit. Et qui va surtout tuer toute idée d’Europe, parce que les gens vont finir par détester ça. Ce qui est quand-même incroyable c’est que depuis un siècle et demi on se bat pour ça. Par conséquent, il nous faut sortir des traités européens.
  • Un des moyens pour agir pour la paix, c’est le renforcement du rôle de l’ONU. mais c’est aussi le fait que nous sortions de l’alliance militaire dans laquelle nous sommes, qui est l’OTAN, parce que c’est une machine de guerre des Nord-Américains qui ne nous mène nulle part. Je ne crois pas au libre échange (TAFTA). Je pense que c’est la ruine pour tout le monde, la catastrophe écologique.
  • Il faut sortir du nucléaire. Ça prendra du temps, donc il faut le décider vite. Et comme sortir du nucléaire ne se fait pas dans un claquement de doigt, il faut dans le même temps se donner comme objectif 100% d’énergies renouvelables.

Voilà un discours qui change des promesses électorales stéréotypées genre :

  • Moins de chômage
  • Moins d’impôts
  • Moi Président
  • etc…

 

Date de dernière mise à jour : mardi, 27 Septembre 2016

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.