bretagne

  • Météo. Pluie et vent, semaine agitée, la tempête Fionn menace

    Ana, Bruno, Carmen, Eleanor… La fin décembre et le début de l’année ont été agités. La semaine qui vient s’annonce à son tour perturbée. Au menu, forts flux d’ouest, beaucoup de pluie – et une possible tempête de mardi à mercredi, voire de mercredi soir à jeudi matin. Elle s’appellera Fionn si elle touche d’abord les Iles Britanniques, Félix si elle concerne surtout la France et l’Espagne. Vu d’ici, le premier scénario semble le plus probable.

    Après un week-end plutôt calme, la semaine du 15 au 19 janvier s’annonce agitée côté météo en France. La majeure partie du pays – et singulièrement sa moitié nord – va se retrouver impactée par de forts flux d’ouest.

    L’explication en est simple : sur le proche Atlantique, des basses pressions sont calées au nord, des hautes pressions au sud. Regardez le sens de rotation des vents dans une dépression et anticyclone (carte ci-dessous) et vous comprendrez aisément que la brise soufflera majoritairement de l'ouest et de l'ouest-nord-ouest au cours de la semaine.

    Lire la suite

  • Des centaines d’araignées envahissent une plage

    Depuis quelques jours, les crustacés sont de retour sur la plage de Plérin, dans les Côtes-d’Armor. À marée basse, les bancs d’araignées sont très fournis. Les pêcheurs amateurs en profitent.

    Lire la suite

  • Brest. Pas en service, le policier fait usage de son arme

    Dans la nuit de lundi à mardi, un policier, alcoolisé selon nos informations, a tiré à deux reprises à proximité d’un groupe de gens rassemblés place de la Liberté, à Brest. Mardi après-midi, il était encore en garde à vue.

    Dans la nuit de lundi à mardi, place de la Liberté, à Brest, un policier d’une cinquantaine d’années, en civil et pas en service, a sorti son arme et fait feu à deux reprises vers un groupe de personnes rassemblées place de la Liberté.

    Alertée, une patrouille a rapidement interpellé leur collègue, qui a été placé en garde à vue.

    Il y est toujours ce mardi après-midi, et est entendu par les agents de l’inspection des services venus de Rennes.

    Lourdes sanctions ?

    Ce gardien de la paix, âgé d’une cinquantaine d’années, était alcoolisé au moment des faits, selon nos informations.

    Il risque un renvoi de la police et des poursuites pénales pour tentative de meurtre.

    Aucune personne n’a été blessée.

     

    Source : ouest-france.fr