Capture d e cran 2018 01 14 a 17 13 24

Météo. Pluie et vent, semaine agitée, la tempête Fionn menace

Ana, Bruno, Carmen, Eleanor… La fin décembre et le début de l’année ont été agités. La semaine qui vient s’annonce à son tour perturbée. Au menu, forts flux d’ouest, beaucoup de pluie – et une possible tempête de mardi à mercredi, voire de mercredi soir à jeudi matin. Elle s’appellera Fionn si elle touche d’abord les Iles Britanniques, Félix si elle concerne surtout la France et l’Espagne. Vu d’ici, le premier scénario semble le plus probable.

Après un week-end plutôt calme, la semaine du 15 au 19 janvier s’annonce agitée côté météo en France. La majeure partie du pays – et singulièrement sa moitié nord – va se retrouver impactée par de forts flux d’ouest.

L’explication en est simple : sur le proche Atlantique, des basses pressions sont calées au nord, des hautes pressions au sud. Regardez le sens de rotation des vents dans une dépression et anticyclone (carte ci-dessous) et vous comprendrez aisément que la brise soufflera majoritairement de l'ouest et de l'ouest-nord-ouest au cours de la semaine.

Capture d e cran 2018 01 14 a 17 15 20

Si l'anticycole va légèrement se décaler vers la France, les dépressions, elles, vont se succéder et classiquement se déplacer vers l’Est au fil de leur existence. De ce fait, si la semaine s’annonce globalement perturbée et fort humide, elle risque bien de connaître des jours placés sous le signe du fort coup de vent.

 

 

Ce pourrait être le cas de mardi à mercredi, mais aussi dans la nuit de mercredi à jeudi, avec l’arrivée d’une tempête qui sera baptisée Fionn si elle touche d’abord l’Irlande et la Grande-Bretagne, Félix si elle concerne surtout la France et l’Espagne (il en avait été de même avec la tempête David, finalement renommée Eleanor). A priori, le premier scénario semble le plus probable.

 

 

Comme pour Carmen  et Eleanor, annoncée ici-même plusieurs jours à l’avance, il est encore un peu tôt pour déterminer l’intensité du phénomène et, surtout, sa trajectoire exacte et sa position en latitude : selon que son œil passera plus ou moins nord au-dessus de l’Europe (au nord de l’Ecosse, à l’aplomb de l’Irlande, voire de la Manche), elle ne percutera pas nos côtes de la même façon. À surveiller et à suivre de près, donc.

 

 

Cela dit, on peut d’ores et déjà prévoir de très intenses précipitations sur la majeure partie du pays (voir l'animation ci-dessous).

 

 

Et de forts flux fort d’ouest et de nord-ouest, notamment sur les départements nord de la Bretagne, mais aussi les côtes normandes. Côté coefficients de marée, on sera en petites vives-eaux, avec des coefficients de 72 à 79.

Si la houle, venue de l’ouest et du nord-ouest, sera évidemment marquée, elle ne devrait pas induire des risques démesurés de vagues-submersion. Là encore, ceci sera à vérifier en début de semaine prochaine.

France bretagne meteo alerte normandie Tempête Fionn

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !