normandie

  • "Se boujouter" est officiellement autorisé par la langue française

    La Normandie se taille une jolie part dans les nouveautés qui s'invitent dans l'édition 2018 des dictionnaires de la langue française.

    Chaque année, la publication des dictionnaires Robert et Larousse font l'objet de l'apparition de nouveaux mots, attendus ou plus surprenants. Et le cru 2018 ne décevra pas les Normands… "Se boujouter", hérité en ligne direct du "Boujou", expression que les amateurs de patois aiment à s'adresser pour se saluer, fait son entrée dans la page du Petit Larousse à paraître mercredi 23 mai 2018.

    Lire la suite

  • Météo. Pluie et vent, semaine agitée, la tempête Fionn menace

    Ana, Bruno, Carmen, Eleanor… La fin décembre et le début de l’année ont été agités. La semaine qui vient s’annonce à son tour perturbée. Au menu, forts flux d’ouest, beaucoup de pluie – et une possible tempête de mardi à mercredi, voire de mercredi soir à jeudi matin. Elle s’appellera Fionn si elle touche d’abord les Iles Britanniques, Félix si elle concerne surtout la France et l’Espagne. Vu d’ici, le premier scénario semble le plus probable.

    Après un week-end plutôt calme, la semaine du 15 au 19 janvier s’annonce agitée côté météo en France. La majeure partie du pays – et singulièrement sa moitié nord – va se retrouver impactée par de forts flux d’ouest.

    L’explication en est simple : sur le proche Atlantique, des basses pressions sont calées au nord, des hautes pressions au sud. Regardez le sens de rotation des vents dans une dépression et anticyclone (carte ci-dessous) et vous comprendrez aisément que la brise soufflera majoritairement de l'ouest et de l'ouest-nord-ouest au cours de la semaine.

    Lire la suite

  • Nucléaire : la Normandie espère un deuxième réacteur EPR

    • Par belette0
    • Le samedi, 16 Septembre 2017

    Xavier Ursat, directeur délégué d’EDF, et Hervé Morin, président de la Région Normandie, ont visité hier le chantier de l’EPR de Flamanville.

    Le président de la Région, Hervé Morin, a expliqué ce vendredi au directeur exécutif d'EDF que la Normandie est candidate à l'accueil d'un deuxième réacteur nucléaire EPR.

     

    Lecteur de texte ci-desous :

     

    Lire la suite