Etoile 49 ceti

Des scientifiques découvrent une étoile qui déjoue la science

  • Le dimanche, 29 décembre 2019 à 10:09
  • 0 commentaire

© ALMA

Située en direction de la Constellation de la Baleine, à 186 années-lumière de notre planète, l’étoile 49 Ceti rend perplexes les scientifiques. Son étude vient nous rappeler à quel point l’homme ne peut encore pas tout savoir sur ce qu’il l’entoure.

Site accessible pour les handicapés visuelLecteur de texte :

Au Chili, l’Observatoire ALMA a permis de se rendre compte qu’une gigantesque quantité de gaz entoure cette étoile, remettant en question notre approche de la naissance et la formation des planètes. Du haut de ses 40 millions d’années d’ancienneté estimés, l’étoile ne devrait plus avoir ce disque formé de gaz.

Un nuage de gaz mystérieux autour de 49 Ceti

Bien que cette étoile soit « jeune », elle aurait dépassé de 30 millions d’années les normes de nos modèles cosmogoniques. Pour ces derniers, une étoile ne se compose plus de nuage gazeux passé 10 millions d’années, celui-ci s’étant soit incorporé dans les planètes, soit évaporé par les rayonnements ultraviolets de l’étoile en elle-même.

Selon des scientifiques japonais s’étant penchés sur ce mystère, le gaz observé par ALMA serait en réalité un gaz carbonique. Leurs recherches ont une nouvelle fois surpris la science, en dépassant de 10 fois les estimations du volume de gaz présent autour de 49 Ceti. « Le gaz carbonique autour de 49 Ceti s’est avéré 10 fois plus abondant que notre estimation précédente », découvrait l’astrophysicien Aya Higuchi.

Avec cette découverte, le modèle de formation des planètes est légèrement à revoir. Au lieu de se transformer en disque de débris, le disque de 49 Ceti continue toujours à posséder un volume conséquent de gaz carbonique.

Une première hypothèse – contredite depuis – avançait l’idée que des collisions de comètes avaient permis d’entretenir ce nuage. Mais en vue de la récente découverte du volume dix fois plus important de gaz, la quantité de collisions de comètes requise est presque impensable. Pour l’heure, les recherches tentent de trouver une explication à la survie du gaz, face au processus de dissipation – que l’on croyait classique.

scientifiques découverte Science dejoue étoile

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire